L’obsolescence Programmée chez Samsung et Sony & les autres

OU
Limitation volontaire par les fabricants
de la durée de vie d’un appareil ou d’une machine afin de pousser les consommateurs à le renouveler plus fréquemment

Qui n’a pas été confronté avec ce problème, j’en suis persuadé, personne !

Je passe sur ce qui s’est passé pour moi il y a plus de cinq ans, une description rapide qu’il a vous fait sourire.

La machine à laver, d’une grande marque, à plus de 600 € tombe en panne au bout de 36 mois !
Devis du technicien, plus de 250 € hors-taxes pour un programmeur, je refuse, frais de déplacement et
de main-d’œuvre après négociations, 50 € !

Remplacement  le lendemain, par une « Curtiss 8 kg », au prix de 200 €, qui fonctionne toujours depuis plus de cinq ans en effectuant 1 lessive ou 2 par jour !

Loi des séries, 3/4 mois après ! Remplacement du lave-vaisselle (d’une grande marque) pour un « Valberg » pour les mêmes causes et un devis pratiquement similaire, prix d’achat : 200 €.
Toujours en service, effectue très bien son travail journalier, sans problème.

Il est bien évident que j’aurais dû percuter avant de me faire avoir avec mes Smartphones et les accessoires.

En septembre 2014 je décide d’offrir à ma compagne un « Samsung Galaxy S5″ d’une valeur de 679 € !
Fan de Facebook, doté d’un écran plus confortable et surtout il y a la 4G.

Début juillet 2016, c’est la panne !
Smartphones protégés par une housse, n’est pas tombé, aucune rayure, aspect neuf !
Tenez-vous bien, devis de réparation 372,11 € ! Refus, coût du devis 27,60 € !
Il m’est retourné dans sa boîte sérigraphiée, alors que j’ai mis celle-ci dans un deuxième emballage, il manque aussi,  l’alimentation et les écouteurs que j’avais joints !

Dans l’urgence, afin que la Miss ne soit pas coupée de Facebook avec nos enfants, je commande sur Amazon afin d’être livré le lendemain, un « CUBOT H2 5,5 4G » d’une valeur d’une centaine d’euros !
Nous l’avons donné à un ami pas très fortuné, il y a plus d’un an, et celui-ci fonctionne toujours !

Ayant été surpris par cet appareil, équipé d’une très grosse batterie est assez réactif aux applications normales, j’en ai commandé un autre « Cubot Dinosaur 4G » trois jours après, pour l’utiliser en GPS, ayant constaté que cette fonction faisait chauffer mon « Samsung Galaxy note 4  » !

Celui-ci fonctionne toujours, malgré les différences de températures qu’il y a généralement dans nos véhicules surtout dans notre région !

J’ai les nerfs solides, conscient, déjà par ma formation en électronique, que les pannes existent !
Mais quand celles-ci se suivent, pratiquement toujours dans le même temps d’utilisation (vous comprendrez si vous avez jusqu’au bout de cet article), je me donne le droit de penser que cela ressemble pratiquement à une organisation, que je qualifierais de « mafieuse » afin de programmer  l’obsolescence de ces appareils.

Je me permets d’utiliser ce mot et je n’épargnerais aucune marque, dont je dispose des preuves d’achats du matériel cité !

En 2014, deux mois après l’acquisition du S5 Samsung, je me suis fait plaisir et j’avais fait l’acquisition du Samsung note 4 ! (Plus de 800 €).
D’après la pub et les avis des techniciens des revues spécialisées, etc. c’était le sommet de la technique, etc., etc. !

Oui oui, il est tombé en panne, écran noir, septembre 2016, à peine 24 mois d’utilisation, super protégés, housse de protection, toujours dans la sacoche grâce à la liaison Bluetooth, que cela soit avec la voiture où mon oreillette Bluetooth « Sony » (pas de souci, on va y venir, elle aussi est concernée).
Le GPS était assuré par un « Tomtom ».
Bien entendu, échaudé par le devis pour le S5, J’ai renoncé à demander un devis  !
Un article spécial sera bientôt ici, au sujet des sociétés de services après-vente, mon expérience et, bien entendu, les preuves !

Vous l’avez très certainement deviné, qui s’est passé un incident très récent pour que je développe cette rubrique !
C’est exact, la goutte d’eau qui fait déborder le vase !

Ce phénomène touche aussi les accessoires !

Je vais citer un exemple ci-dessous et, bien entendu, cela concerne une nouvelle fois une grande marque et pas la moindre, « Sony » !
Eux aussi, les mêmes problèmes récurrents, et cette fois-ci j’avais décidé d’envoyer un courrier postal au service commercial.
Cliquer pour consulter : Courrier postal destiné au service commercial de Sony “France”
Ne prenez pas cette peine, aucune réponse, le manque total d’éducation.

En juillet 2012, j’ai fait l’acquisition d’une oreillette Bluetooth de marque « Sony » ayant la référence. « MW600 », j’ai expliqué plus haut le pourquoi, cela n’évite quand je suis à l’extérieur de chez moi, de manipuler mon Smartphone.
Au bout de 14 mois, la charge de la batterie avait perdu pratiquement 70 % de ses capacités.
Comme je suis le plus souvent dans la voiture qu’à pied, cela n’avait aucune importance.

Quand j’ai fait l’acquisition de mon Smartphone « Samsung note 4  »  j’ai décidé d’investir dans une nouvelle oreillette “Sony” ayant la référence “SBH-52” , le 25 septembre 2014, prix, 80 € !
Et c’est la panne le 2 février 2019 !
Je sais ce que vous allez penser, mince au bout de tant de temps, c’est peut-être normal !
Eh bien non, rappelez-vous de nos anciens appareils, comme nos radios ou radio réveils à transistors ou à circuit intégré, qui fonctionne toujours !
C’est maintenant étudié et fabriqué de façon à ce que cela devienne un produit de consommation pour nous forcer la main afin de vous vendre, un nouveau modèle, une nouvelle référence, etc.
Pas le style à me laisser abattre, je décide de contacter leur service après-vente par courriel en joignant copie du courrier adressé au service commercial!
Eux vous répondent, mais vous apercevez au bout de deux échanges de courriels, qui vous prennent carrément pour un con !
Fin des échanges ! Absence totale de réponse, quand votre question finale est plus pertinente.

Je sais, c’est grossier, mais je ne trouve pas d’autres définitions.

Maintenant, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase !

Cela ne date pas de vieux, cela date du jeudi 9 mai.

J’ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes et de ne pas lâcher cette affaire !

Après des recherches sur la toile, j’ai constaté (avec plaisir et regrette de ne pas avoir effectué de recherche avant !), que nous étions protégés par une loi datant du 22 juillet 2015 !
La sanction du délit d’obsolescence programmée, l’article L. 213-4-1 du Code de la consommation prévoit une peine d’emprisonnement de deux ans et une amende dont le montant maximum peut être de 300 000 €. Par ailleurs, les juridictions répressives pourront porter le montant de l’amende à 5 % du chiffre d’affaires moyen annuel, calculé sur les trois derniers chiffres d’affaires annuels connus à la date des faits.   Pour l’article complet, cliquez ICI

Je ne citerai pas le nom du fabricant, le temps de connaître sa décision !


Vous pourrez suivre en temps réel l’évolution de cette affaire, les échanges de courriers et de courriels seront disponibles en bas à droite de cette page !


Bien entendu, en cas de réponse négative, j’utiliserai les moyens légaux, par l’intermédiaire de ma protection juridique, qui mandatera un expert pour conduire d’éventuelles poursuites !

 

Et, bien entendu, le constructeur, comme ses prédécesseurs, de se retrouver en bonne place sur la toile, je m’en occupe !

 

Retour à l’accueil

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *